Vous êtes ici: Expositions & saisons Anciennes expositions et anciennes activités > Exposition « Le côté obscur des jeux à Spa »

Exposition « Le côté obscur des jeux à Spa »

Mis à jour le 28 novembre 2011 par Damien

Le thème de l’année 2011, Victor Hugo, et Spa quelle magnifique association. Pourtant il faut déchanter. Victor Hugo n’est venu que trois fois à Spa et pour de courts séjours.

En fait, il n’aimait pas la ville, dont dès 1847, bien avant qu’il y ait séjourné, il fait un portrait mordant dans « Les Plaisirs de Spa ». Plus tard, la passion de son fils aîné pour le jeu, passion qu’il venait assouvir à Spa, ne fera que renforcer cette aversion, d’autant qu’après le décès de celui-ci, l’écrivain devra payer ses importantes dettes de jeu !

Outre la conférence, que fera M. Guy Peeters le spécialiste des rapports de Victor Hugo et de la Belgique, il nous a semblé intéressant d’ « encadrer » cet exposé par une exposition historique sur le côté noir des jeux de Spa.
Depuis leur création officielle en 1763, jusqu’à leur seconde suppression en 1902, de nombreux écrits et pamphlets furent publiés évoquant, parfois en termes véhéments le « lieu de perdition » qu’était Spa, bien avant que ne se crée Monte Carlo dans les années 1860.

Suite, principalement, aux pressions du roi de Prusse, qui y voyait une concurrence déloyale aux villes d’eaux allemandes où l’on ne jouait plus, les jeux de Spa furent supprimés une première fois en 1873. Ils renaîtraient quelques années plus tard sous une forme à peine déguisée pour être définitivement supprimés en 1902, après des débats animés à la chambre où Emile Vandervelde menait le combat contre le jeu, qu’il allait reprendre après la guerre, contre l’alcool.

La suppression des jeux allait amener à Spa une crise économique grave montrant par là que, malgré la réputation de ses sources, un luxueux établissement de bains et un kursaal tout neuf, inauguré en 1900, le motif réel de la venue à Spa des villégiateurs était plus la roulette que la cure.

Samedi et dimanche 10 et 11 septembre 2011

De 10H00 à 18hH00

ENTREE GRATUITE

Salle du vinâve des Capucins, rue du Waux-Hall, 39 à Spa